• Le vendeur de pipas

Il était une fois des petits êtres verts, qui vivaient dans un sous-terrain.
Ils étaient hauts comme trois prunes, la prune étant leur unité de mesure.
Bibou, l’un d’entre eux, était vendeur de pipas et son frères jumeau, Boubi, jouait du pipeau.Un jour, Bibou manqua de ces précieuses graines dont toute la communauté raffolait. Il décida d’aller en cueillir dans le champ se situant à environ quarante-cinq milles prunes de sa galerie marchande.

Il s’équipa, attela une charrette à ses deux taupes domestiquées et emmena son élevage de forficules.Mais les taupes refusèrent d’avancer. Bibou leur dit que si elles obéissaient, elles recevraient double portion de vers de terre. Elles ne bougèrent pas d’un poil. Alors Bibou dut leur promettre quadruple portion et elles se mirent aussitôt à galoper.

Arrivé à bon port, il déchargea le matériel de sa charrette, choisit la plus belle fleur et ordonna aux forficules de déchiqueter sa tige pour l’abattre. Soudain, un moustique fou surgit de nulle part, piqua les forficules, qui attaquèrent Bibou.

Notre héros, pour se sauver, chevaucha l’une de ses taupes et s’enfuit cher-cher de l’aide auprès de son frère.De retour sur le lieu du drame, Boubi joua un morceau de de pipeau qui calma et guérit les forficules.Plus tard,la récolte terminée,tout le monde rentra au bercail.Les taupes dégustèrent un festin royal de vers et Bibou fit une excellente vente de pipas.

Pour remercier son frère, il partagea le fruit de son gain avec lui.

Lulian