• Un conte

Il était une fois, dans un village d’un pays nordique, le fils d’un viking célèbre s’appelant Bjorn. Son père, Fenrir, était très déçu par son fils car il était maigrichon, n’arrivait pas à courir plus d’une minute et ne savait manier ni l’épée ni la hache. Il n’avait qu’un seul ami, que l’on surnommait le Benêt à cause de son manque de savoir en lecture et en écriture.

Un jour, alors que Fenrir explorait de nouvelles terres avec tous les guerriers de la tribu, un des clans rivaux attaqua et captura tout le village. Voyant le Benêt et sa démarche bizarroïde, les soldats s’amusèrent à le pousser jusqu’à ce qu’il tombe dans la boue, ce qui énerva Bjorn.

Il se sentit grandir, jusqu’à ce qu’il les dépasse tous, d’au moins deux mètres et demi. Des énormes crocs et des griffes lui poussèrent et il se recouvrit de fourrure épaisse: il s’était transformé en ours blanc.

Il fonça sur les soldats, qui essayèrent de l’arrêter, mais leurs boucliers étaient inefficaces contre cette bête.Pendant ce temps, les plus jeunes prisonniers aidaient les plus âgé à sortir du bateau.

Un des anciens dit que c’était un Berzerk, et qu’il faudrait une grande joie pour qu’il se retrouve sa forme humaine.

À ce moment, un des guerriers de Fenrir, en guenilles et son bouclier fendu, arriva, essoufflé, et dit d’un ton affolé: «C’est horrible! Nous sommes tombés dans une embuscade, je suis le seul ayant réussi à m’enfuir. Il faut les sauver!»

Le Benêt proposa d’amener Bjorn avec eux pour les aider. Les autres acquiescèrent.

Les plus jeunes prirent les armes des ennemis morts et celles restantes au village, pendant que les anciens préparèrent un plan d’attaque. Ils embarquèrent à bord du drakkar.

Une fois arrivés, ils libérèrent Bjorn, qui fonça sur les guerriers ennemis et les renversa comme des quilles.

Pendant ce temps, ses alliés allèrent libérés Fenrir et ses soldats, qui n’étaient plus gardés. Une fois délivrés, ils sortirent voir le champ de bataille: la bête faisait des ravages dans le camp ennemi.

Voyant son père sain etsauf, Bjorn se retransforma en garçon et se jeta dans ses bras. Ils rentrèrent au village et firent la plus grande fête de l’histoire viking.

Bastien